Un dimanche en musique

Un dimanche en musique

Le 4 juillet 2021
Programmation exclusivement normande !

Merci de ne pas commandez des billets pour des concerts ayant lieu à la même heure
(vous ne pouvez pas vous rendre d'une scène à l'autre pendant la même tranche horaire).

Programme
Filtrer par
Réinitialiser les filtres
4 juillet 2021
15h00 - 16h35
Johnny and Rose + La Banda Jojo + Bala
Scène "Nénuphar"
Johnny and Rose : 40 min
La Banda Jojo : 15 min
Bala : 40 min

 

Johnny and Rose

Johnny and Rose c'est le groupe le plus anglais de Rouen. Ce duo d'Outre-Manche bricole une pop faite maison – simple et sincère. Leurs chansons dépassent rarement les 3 accords, et encore moins les 3 minutes. On y entend des notes anti-folk, des lignes de guitares un peu années 60 sur les bords et des solos de synthétiseur/calculatrice. Mais avant tout, Johnny and Rose ce sont deux passionnés des mélodies de voix pop avec un grand P – des mélodies qui te trottent dans la tête. C'est pourquoi ils pourraient aussi bien citer Dolly Parton ou Abba parmi leurs influences, que The Kinks ou The Moldy Peaches. 
Johnny and Rose sur Youtube

La Banda Jojo

Ces 8 musicos un peu déjantés ont décidé, un beau jour de printemps, d'aller semer des graines de funk (funky seeds garanties pur OGM) au coeur des villes et villages français. Bien leur en a pris car depuis, l'arrosoir en bandoulière, ils sont devenus les représentants officiels de la culture du groove de la rue, élevé et récolté euh.. pardon, plutôt composé et arrangé de Steven the Dog. Quand la Banda arrive en ville les gens changent de trottoir... pour venir l'écouter, car elle donne autant à voir qu'à ouïr.
Un vrai "son et lumière" ambulant ! Eh oui grâce à la jojomobile qui transporte ses percus infernales (à ne pas rater, c'est inédit), la Banda peut aller partout dénicher la morosité et lui faire sa fête. C'est la fanfare "tout terrain" !
La Banda Jojo sur Youtube

Bala

Né à Kinshasa, en République Démocratique du Congo, Tshim est une véritable pépite. Ce bougre de bassiste est un musicien autodidacte fabuleux. Il prend rapidement ses marques, quand il se lance sur les sentiers de l’univers de la musique. Il s’imprègne opportunément des essences musicales traditionnelles de la terre de ses aïeux, puis se familiarise avec la création musicale. Ce sculpteur de rythmes est un concentré de talents, qui porte en lui les gênes de la témérité d’Adou Elenga (compositeur de la chanson Atandele), l’énergie musicale légendaire de Fela Ransom Kuti ( the black President), l’intensité rythmique de Prince (Love symbol), et l’instinct mélodique de Sting (Police). Au gré des rencontres, Il met le pied à l’étrier en participant activement à la création de son premier groupe de musique "Ndoki Machine". C’est en Normandie qu’il installe sa forge à rythmes, et où il se plaît à réécrire la musique en mode bantou. Il concocte alors le "Kongo swi-ngui", un style musical qui transcende les barrières culturelles et les frontières linguistiques.
Bala sur Youtube

4 juillet 2021
15h00 - 16h35
Adélys + Pigswana Orchestra + Annabella Hawk
Scène "Camélia"
Adélys : 40 min
Pigswana Orchestra : 15 min
Annabella Hawk : 40 min

 

Adelys

Une voix comme une éclaircie. Un minois qui ressemble à celui d'Amélie. Des marches quotidiennes à regarder le monde. Attirée par le Grand Nord, entre la Normandie dont elle est originaire, Bruxelles, et Montréal, elle écrit, compose et produit des chansons, de véritables tableaux symboliques qui prônent le respect du vivant. Sa musique entêtante faite de ritournelles, de rythmes qui pulsent, de climats influencés par Camille ou Klo Pelgag, illumine la puissance du féminin dans un monde à la dérive.
Adelys sur Youtube

Pigswana Orchestra

SANS GROIN NI TROMPETTE par le Pigswana Orchestra (dit aussi "Fanfare des Gipsy Pigs")
Huit musiciens formidables, et très chics, originaires du Pigswana, de truculentes musiques, des danses trépidantes, des cascades désopilantes et au moins deux clous du spectacle. Vous en sortirez ravis et radieux.
Pigswana Orchestra sur Youtube

Annabella Hawk

Pré-sélectionnée des Inouïs du Printemps de Bourges 2021 (Antenne Basse-Normandie), lauréate du dispositif GO du FAR et du tremplin John Session du Festival Beauregard en 2020, Annabella Hawk propose une Future Soul résolument hybride : une culture du sample, un flow parfois hip-hop et des accents électroniques et trip hop. 
Annabella Hawk sur Youtube

4 juillet 2021
16h00 - 17h30
ALTER EGO - Oua-Anou Diarra et Yves Rousseau, l’Orchestre régional de Normandie
Eglise

 

Le projet Alter Ego est pour une première collaboration entre un artiste griot Oua-Anou Diarra avec des musiciens dits classiques. Cette idée de croiser les univers entre cet artiste et l’Orchestre Régional de Normandie, avec le compositeur Yves Rousseau est un projet ambitieux et permet de mettre en lumière des spécificités musicales. Cette idée de rencontre et de partage musical, issu de la tradition orale est un projet inédit, issu de la mixité et du choc de deux mondes, celui de la musique dite savante et celui d’une musique issue de la musique traditionnelle venue d’Afrique subsaharienne.
Oua-Anou Diarra sur Youtube

4 juillet 2021
17h05 - 18h40
Shifumi Orkestar + La Banda Jojo + La Benn
Scène "Nénuphar"
Shifumi Orkestar : 40 min
La Banda Jojo : 15 min
La Benn : 40 min

 

Shifumi Orkestar 

Après 15 années d'activités Shifumi Orkestar est aujourd'hui une formation de six musiciens (clarinette, sax, violon, accordéon, guitare, contrebasse, batterie...) et un chanteur qui n'a d'autre ambition que de faire partager sa fougue et son enthousiasme en interprétant et en composant des airs traditionnels tziganes et yiddish . Le travail d'arrangement est toujours soucieux de conserver ce qui donne toute la magie caractéristique aux rythmiques et mélodies enivrantes de ces musiques.
Shifumi Orkestar sur Youtube

La Banda Jojo

Ces 8 musicos un peu déjantés ont décidé, un beau jour de printemps, d'aller semer des graines de funk (funky seeds garanties pur OGM) au coeur des villes et villages français. Bien leur en a pris car depuis, l'arrosoir en bandoulière, ils sont devenus les représentants officiels de la culture du groove de la rue, élevé et récolté euh.. pardon, plutôt composé et arrangé de Steven the Dog. Quand la Banda arrive en ville les gens changent de trottoir... pour venir l'écouter, car elle donne autant à voir qu'à ouïr.
Un vrai "son et lumière" ambulant ! Eh oui grâce à la jojomobile qui transporte ses percus infernales (à ne pas rater, c'est inédit), la Banda peut aller partout dénicher la morosité et lui faire sa fête. C'est la fanfare "tout terrain" !
La Banda Jojo sur Youtube

La Benn

Allons-y pour la Benn, l’échalas Don Quichotesque des pampas normandes ! On ne va pas tourner autour du pot : ce jeune homme qui a pris de la bouteille n’a jamais lâché l’affaire : celle du roll’n roule, celle de la poésie poing tendu.
C’est un pamphlétaire, une grande goule ! On n’en fait plus des comme ça : le moule est cassé mais, il s’en fout, car, lui, dit le string de la vie qui tient à un fil, fil si fragile, mais qui ne cède jamais. Vous êtes prévenus : furibard, parfois à bout de nerfs, révolté par la route prise par le monde et les humains (ça peut se comprendre…), il hurle à la mort, à l’amour. Il va même te demander si, des fois, tu ne serais pas déjà mort ! Hé, Benn, ça suffit, il y a trop d’exagération, là, quand même !
La Benn sur Soundcloud

4 juillet 2021
17h05 - 18h40
White Velvet + Pigswana Orchestra + Projet 41
Scène "Camélia"
White Velvet : 40 min
Pigswana Orchestra : 15 min
Projet 41 : 40 min

 

White Velvet

Juliette Richards forme son premier projet personnel sous le nom de White Velvet. Après un petit tour à Liverpool en 2017, au bout d’un an d’exploration et de composition, White Velvet prend forme. C’est un projet autonome et hybride qui pourrait aller du format solo à l’orchestre symphonique. Difficile de dire à quelle branche musicale s’accroche White Velvet car l’influence peut aller de Bjork à Lana Del Rey en passant par Andy Shauf autant qu’Anna Burch. White Velvet est le commencement d’une aventure nouvelle pour Juliette Richards qui se jette à l’eau pour la première fois sans balise. Un premier titre, Winter, sorti à l’aube de 2019 permet enfin de mettre une musique sur le nom de White Velvet. Le second, Don’t trust the tide, est sorti le 22 mars 2019.
White Velvet sur Youtube

Pigswana Orchestra

SANS GROIN NI TROMPETTE par le Pigswana Orchestra (dit aussi "Fanfare des Gipsy Pigs")
Huit musiciens formidables, et très chics, originaires du Pigswana, de truculentes musiques, des danses trépidantes, des cascades désopilantes et au moins deux clous du spectacle. Vous en sortirez ravis et radieux.
Pigswana Orchestra sur Youtube

Projet 41

Projet 41 c’est 2 musiciens. Le premier est une boite à rythmes, le second fait de la boite à rythmes. Architectes d’ un Post-Dub français, Projet 41 est avant tout un groupe qu'il faut découvrir sur scène tant leur interprétation live est pleine de trouvailles, riches d'inventions. Ces deux électrons libres gravitent avec aisance dans un univers éclectique qui laboure le champ des possibles. Entre samples ethniques, basses massives, scratch étranges, et surtout uppercuts de batterie efficace, Projet 41 utilise tous les moyens pour s'évader avec le public dans un show énergique et transcendant !
Projet 41 sur Youtube

4 juillet 2021
19h10 - 20h45
Valery Dekowski + La Banda Jojo + Tha Dunciz
Scène "Nénuphar"
Valery Dekowski : 40 min
La Banda Jojo : 15 min
Tha Dunciz : 40 min

 

Valery Dekowski 

Valéry Dekowski sort son premier album solo éponyme en Janvier 2020, produit par la compagnie AMAVADA. Avec Muz’nouch et Les Dénicheurs, Valéry Dekowski a parcouru les scènes nationales et compte une discographie fournie depuis 1993. Il décide aujourd’hui d’orienter sa carrière d’artiste, en solo, avec ce nouveau projet et ses propres compositions. "L’envie de sincérité et de simplicité m’a convaincu de m’engager dans ce projet éponyme. Un disque poétique, politique, marrant ou les trois en même temps. Un opus fragile et rock, enregistré en jouant tous dans la même pièce comme au bon temps de mon enfance."
Valery Dekowski sur Youtube

La Banda Jojo

Ces 8 musicos un peu déjantés ont décidé, un beau jour de printemps, d'aller semer des graines de funk (funky seeds garanties pur OGM) au coeur des villes et villages français. Bien leur en a pris car depuis, l'arrosoir en bandoulière, ils sont devenus les représentants officiels de la culture du groove de la rue, élevé et récolté euh.. pardon, plutôt composé et arrangé de Steven the Dog. Quand la Banda arrive en ville les gens changent de trottoir... pour venir l'écouter, car elle donne autant à voir qu'à ouïr.
Un vrai "son et lumière" ambulant ! Eh oui grâce à la jojomobile qui transporte ses percus infernales (à ne pas rater, c'est inédit), la Banda peut aller partout dénicher la morosité et lui faire sa fête. C'est la fanfare "tout terrain" !
La Banda Jojo sur Youtube

Tha Dunciz

Emmenés par le chanteur ambianceur Zonk et sa garde robe, ils libèrent une musique afro-américaine débridée et positive. Attention ! Des déhanchements endiablés ruisselants et libérateurs pourraient s'emparer de vous ! 
Tha Dunciz sur Youtube

4 juillet 2021
19h10 - 20h45
Lewis Evans + Pigswana Orchestra + Nobody’s Cult
Scène "Camélia"
Lewis Evans : 40 min
Pigswana Orchestra : 15 min
Nobody’s Cult : 40 min

 

Lewis Evans

Chanteur et leader du groupe The Lanskies, Lewis Evans a débuté son projet solo en 2014.
Il a sorti deux albums, "Halfway to paradise" en 2015 puis "Man in a bubble" en 2017 et la BO du livre Juke box motel en 2016. Il compose aussi des titres pour le cinéma, une quinzaine depuis 2014. On peut noter des duos avec Keren Ann, Gaëtan Roussel et Juliette Armanet.
Lewis Evans sur Youtube

Pigswana Orchestra

SANS GROIN NI TROMPETTE par le Pigswana Orchestra (dit aussi "Fanfare des Gipsy Pigs")
Huit musiciens formidables, et très chics, originaires du Pigswana, de truculentes musiques, des danses trépidantes, des cascades désopilantes et au moins deux clous du spectacle. Vous en sortirez ravis et radieux.
Pigswana Orchestra sur Youtube

Nobody's cult

Depuis 2015, Lena, Matteo, Vincent et Gregory traduisent en musique ce qu’on peut ressentir face à un monde tantôt amical, tantôt agressif. Façon musiciens biberonnés au rock. Depuis 2015, la voix envoûtante d’une sirène envoie se faire foutre les codes classiques du rock avec sa harpe, soutenue par une section rythmique lourde et menaçante. Après 5 ans sur la route à faire résonner sa musique avec le public, le temps de l’album est arrivé. Pour les accompagner, Nobody’s Cult s'associent avec leur ami Valentin Montu, multi-instrumentiste et réalisateur de Cyril Mokaiesh et Calogero, et tous s’enferment au studio 4A Sound Factory, perdu au milieu de la campagne normande. Il en sort Mood Disorders. 11 chansons qui passent d’un punk song énervé à une ballade, d’un piano-voix à un stoner étourdissant, comme autant d’états d’esprits dans lequel on pourrait se retrouver le matin en se levant. 
Nobody's cult sur Youtube

S'inscrire à l'événement
Lieu de l'événement
Infos Pratiques

Inscription obligatoire, jauge limitée

Pas de restauration, pas de buvette

Limitation des flux publics

Une question sur l'événement ?Contactez-nous
*
*
*
*

Les concerts gratuits, organisés par la Région Normandie à l’occasion de la Fête de la musique le 21 juin prochain, sont reportés au dimanche 4 juillet. 

La Région est heureuse de pouvoir accueillir le public pour ce rendez-vous musical incontournable dans le parc d’Ornano à l’Abbaye aux Dames dans des conditions respectant les normes sanitaires en vigueur et de soutenir les acteurs de toutes les musiques, les professionnels du spectacle et de l’événementiel. La programmation est exclusivement normande.

A partir de 14h30, 15 formations musicales se produiront : Johnny and Rose, La Banda Jojo, Bala, Shifumi Orkestar, La Benn, Valéry Dekowski, Tha Dunciz, Adélys, Pigswana Orchestra, Annabella Hawk, White Velvet, Projet 41, Lewis Evans, Nobody’s Cult, ALTER EGO (Oua-Anou Diarra, Yves Rousseau et l’Orchestre régional de Normandie)

Au total pas moins de 90 artistes donneront des concerts sur 3 scènes différentes dans le cadre magnifique du parc de l’Abbaye aux Dames, sa cour d’honneur, son parc, et son église.

La jauge est limitée, les spectateurs seront assis. Ni restauration ni bar ne seront proposés.