Forum mondial Normandie pour la Paix

Jeudi 7 et vendredi 8 juin 2018

« Mondialiser la paix : nouvelles guerres, nouvelle paix » - Abbaye aux Dames - Caen - Entrée gratuite sur réservation

Download the program in English

Programme

Jeudi 7 Juin

Conflits, tensions et violences contemporaines : l’état du monde

L’imaginaire collectif fait souvent référence à la guerre comme une opposition frontale entre deux Etats. Cette vision des conflits armés semble aujourd’hui dépassée par la prolifération des acteurs non-étatiques.
Comment caractériser, identifier et définir ces nouvelles formes de violences ?
Cette conférence introductive pose les bases du débat autour de l’évolution du concept de guerre  et dresse un état des lieux des conflits contemporains.

Introduction par Bertrand Badie, Politiste français, spécialiste de relations internationales.

En présence de :

  • Abdoulaye Bathily, ancien ministre d’Etat du Sénégal
  • Renaud Girard, Grand reporter
  • Hubert Védrine, Ancien Ministre des Affaires Etrangères français
  • Alexandre Orlov, Ancien Ambassadeur de Russie en France
  • Jean-Pierre Rafarin, Ancien Premier ministre, fondateur de Leaders for Peace, sous réserve
  • Antonio Tajani, Président du Parlement européen, sous réserve

Débat 1 | Quel droit international face aux nouveaux conflits ?

L’incapacité de la Communauté internationale à agir en Syrie, l’apparition de nouvelles méthodes de combat non réglementées ou encore la complexité de la Justice Pénale Internationale illustrent les difficultés rencontrées par le droit international. Face à ces nouveaux défis, quel droit international ?

En présence de :

  • Abdelwahab Biad, Docteur en Droit,  maître de conférences à l'Université Rouen Normandie où il enseigne le droit international public et les relations internationales. Il est membre associé au Centre Thucydide et l'auteur de plusieurs publications sur les questions de droit des conflits armés et de désarmement.
  • Eva Svoboda, Directeur adjoint du Comité international du droit et de la politique internationale de la Croix-Rouge
  • Professeur Marcelo Kohen, Secrétaire Général de l’Institut de Droit International (structure Prix Nobel de la Paix)

 

Débat 2 | Dissuasion, prolifération, désarmement : quel avenir pour le nucléaire militaire ?

Depuis sa première utilisation en 1945, l’arme nucléaire est devenue un élément central de la scène géopolitique internationale. Pour certaines grandes puissances, il continue de représenter la dissuasion ultime alors que pour d’autres, la non-prolifération et le désarmement sont devenus des enjeux internationaux majeurs.

En présence de :

Jean-Marie Collin, Expert et porte-parole d’ICAN

Céline Jurgensen, Intervenante au sein du Centre interdisciplinaire d'études sur le nucléaire et la stratégie, Directrice de la stratégie à la Direction des applications militaires du CEA

 

Débat  3 | Le journalisme de guerre : comment raconter l’indicible ? 

Ils sont au coeur des conflits les plus violents. Qu’est-ce qui anime les reporters de guerre ? Comment transmettre au public ce que l’on peut ressentir face à l’horreur quotidienne de ces conflits sanglants ? Si l’évolution des moyens technologiques a profondément modifié les conditions de travail des reporters, leur dévouement pour le métier, lui, n’a pas changé.

En présence de :

  • Renaud Girard, Grand reporter au Figaro et écrivain
  • Jon Swain, Journaliste au Sunday Times
  • Rémy Ourdan, Grand reporter au journal Le Monde

 

Débat 4 | Quelles solutions pour un nouvel Etat libyen ?

Depuis 2011 et la chute du régime de Mouammar Kadhafi, la Libye est plongée dans une situation politique et sécuritaire extrêmement instable. Dans un contexte toujours difficile comment favoriser l’émergence d’un nouvel Etat libyen ?

En présence de :

  • Dr. Wahid Abdel Meguid, Directeur du Centre d'études politiques et stratégiques  Al-Ahram Egypt (ACPSS)
  • Frédéric de Saint-Sernin, Directeur Général Délégué d'ACTED, Ancien Ministre
  • Mary Fitzgerald, Journaliste spécialisée de la région euro-méditerranéenne avec un focus sur la Libye, Lauréate d’un prix de journalisme

 

Débat 5 | République Démocratique du Congo : comment mobiliser la communauté internationale ?

Depuis le début des années 2000, le nombre de morts liés aux multiples conflits qui défigurent ce pays, l’un des plus grands d’Afrique, s’est encore accéléré. Malgré cette situation, la communauté internationale ne parvient pas à se mobiliser suffisamment pour permettre à la paix de faire un retour durable en RDC.

En présence de :

  • Séverine Autesserre, Professeure associée en science politique à la faculté Barnard de l’université Columbia (New York), spécialiste des conflits civils, aide humanitaire, maintien de la consolidation de la paix
  • Rémy Bazenguissa-Ganga, Directeur d’études à l’EHESS, spécialiste des conflits et des guerres
  • Monseigneur Fulgence Muteba, Evêque pour la réconciliation
  • Thierry Zobel, Docteur en géopolitique spécialiste de l’Afrique subsaharienne
  • Joanna Heyse, Coordinatrice d'opérations pour l'Afrique – CICR 

Débat 6 | Enfants soldats : prévenir leur recrutement, garantir leur réinsertion

Formellement interdit par les Conventions internationales, l’enrôlement des enfants dans les forcées armées a des conséquences désastreuses sur leur développement et leur retour à la vie civile. Cet atelier sera l’occasion de s’inspirer des différentes expériences sur leur réinsertion à travers le monde, en particulier en Colombie.

En présence de :

Juan Arredondo, Photojournaliste, Lauréat 2016 du Visa d’Or Humanitaire du CICR

Juvence Ramasy, Maître de conférences à l’Université de Toamasina, Madagascar

 

Débat 7 | Quelle frontière entre trafic et commerce des armes ?

Le trafic d’armes est aujourd’hui l’un des commerces illégaux les plus prolifiques, évalué à plus de 1200 milliards de dollars par an. Ces différentes filières interrogent la capacité des Etats à tracer le matériel militaire vendu ou livré à l’étranger.

En présence de :

  • Jean-Charles Antoine, Docteur en géopolitique, auteur du livre « Au cœur du trafic d’armes. Des Balkans aux banlieues »
  • Frédéric Doidy, Chef de l’Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO)
  • Jacques Launay, Ancien commandant de la zone maritime Océan Indien, Ancien inspecteur général des armées, Conseiller d'Etat en service extraordinaire

 

Débat 8 | Religions : prétextes à la guerre, facteurs de paix ?

Depuis la fin de la Guerre Froide et la chute de l’URSS, il est parfois dit que le monde assiste à un retour en force du fait religieux sur la scène internationale. De plus en plus souvent instrumentalisées par des groupes violents, les religions peuvent devenir un prétexte à la guerre.
A l’inverse, dans de nombreux cas, les religions sont un facteur de pacification et ceux qui les pratiquent sont à l’avant-garde de la prévention et de la résolution de conflit. Quelle est la place réelle de la religion dans les conflits contemporains ?

En présence de :

  • M. Jacques Garat, Grand Officier à la République, à la Laïcité et à l’Ecole, représentant du Grand Orient de France
  • Brannon Wheeler, Professeur d’histoire, United States Naval Academy

 

Débat 9 | Le G5 Sahel : cadre idéal pour le maintien de la paix ?

Le Sahel fait face à des défis sécuritaires majeurs, de nombreux groupes terroristes se sont installés dans la région et menacent régulièrement l’intégrité territoriale et politique des états de la région. Le G5 Sahel matérialise aujourd’hui la réponse régionale à ces défis, même si sa capacité à stabiliser durablement la région reste à démontrer et qu’il continue de faire face à de nombreux obstacles financiers et logistiques. 

Modérateur : Alain Faujas, Journaliste – Jeune Afrique

En présence de :

  • Nicolas Desgrais,Doctorant, University of Kent
  • Serge Michaïlof, Chercheur associé à l'IRIS, ancien directeur des opérations de l'AFD, ancien directeur à la Banque mondiale
  • Boukary Sangaré, Anthropologue, Université de Leiden

 

Débat 10 | Afghanistan : comment expliquer la détérioration actuelle ?

Entre 2012 et 2015, près de 90% des troupes internationales pilotées par l’OTAN se sont retirées d’Afghanistan. Sur les trois premiers mois de 2018, huit attentats ont frappé Kaboul, faisant plus de 200 morts. Comment peut-on expliquer une telle détérioration après presque deux décennies de présence internationale ?

Pourquoi l’Etat afghan et le successeur de la Force Internationale ISAF depuis 2015, la mission Resolute Support, sont-ils dans l’incapacité d’empêcher cette détérioration ?

Modérateur : Jean-Arnault Dérens, Historien, Journaliste

En présence de :

  • Igor Stiks, Ecrivain et philosophe croate
  • Isabelle Loannides, Service de recherche du Parlement européen, rédactrice de l'étude du PE 2018 sur les Balkans occidentaux

 

Débat 11 | Balkans occidentaux : interminables après-guerres

Près d'un quart de siècle après la fin des guerres yougoslaves, les pays des Balkans occidentaux ne parviennent à sortir d'une interminable « transition ». Durement touchés par la crise de 2008, tous ces pays subissent un chômage structurel massif et un pouvoir politique monopolisé par des dirigeants issus des courants nationalistes. Alors qu'apparaissent de nouvelles dynamiques sociales, les Balkans pourront-ils sortir du statu quo mortifère qui prévaut depuis que les armes se sont tues ?

En présence de :

  • Alain Boinet, Président de l’ONG « Solidarités International »
  • Christian Destremau, Historien
  • Alpaslan Özerdem, Professeur, Co-directeur du CTPSR – Centre for Trust, Peace and social relations

Terrorisme et nouvelles violences : comment faire face ? 

L’émergence d’une nouvelle forme de terrorisme à l’orée du 21ème siècle est l’une des évolutions notables des guerres modernes. Cette menace appelle des réponses mondiales. Pour autant, la Communauté internationale peine à trouver des solutions transversales allant au-delà des aspects de coopération en matière de sécurité. Cette conférence présentera des témoignages d’acteurs politiques et civils à propos des actes terroristes récents et des nouvelles formes de violences.

Introduction par Olivier Roy, Politologue

En présence de :

- Mohammed Mahmoud Ould Mohamedou, Ancien Ministre des Affaires Etrangères de Mauritanie

- Jacques Toubon, Défenseur des droits (sous réserve)

- Sahle Work Zewde, Secrétaire Générale Adjointe des Nations unies, Directrice générale de l’Office des Nations Unies à Nairobi

- Nasharudin Mat Isa, ancien député de Malaisie, président de la Fondation malaisienne du Mouvement mondial des Modérés, initiateur de l’Année de la Modération 2019

- Lamia Haji Bachar, Militante des droits humains Yezidi, Prix Sakharov

Lassana Bathily, Rescapé des attentats contre l’Hypercasher

Vendredi 8 Juin

Aux origines des conflits de demain, quels facteurs de déstabilisation ? 

Sous l’impulsion de nouvelles dynamiques, les origines des conflits contemporains tendent à considérablement évoluer. Raréfaction des ressources, montée des eaux, accroissement des inégalités, augmentation du prix des matières premières… autant de causes nouvelles qui présagent les conflits de demain.

Introduction : Jean Fabre, Ancien Directeur Adjoint du PNUD (sous réserve)

  • OU Genevieve Garrigos, Ancienne Présidente d’Amnesty International (non confirmée) 

En présence de :

  • Alain Boinet, Président de l’ONG « Solidarités International » 
  • Ban Ki-moon, Ancien Secrétaire général de l’ONU
  • Jean-Hervé Lorenzi, Président du Cercle des économistes
  • Shanker Satyanath, Professeur en sciences politiques, New York University 

Débat 12 | Commémorer, raconter, éduquer : comment fonder une culture de paix ?

L’éducation à la mémoire, l’éducation aux droits de l’Homme et à la citoyenneté, l’éducation aux objectifs de développement durable… Nombreuses sont les formes d’éducation favorisant et renforçant le sentiment d’appartenance à une communauté. Pour autant, les récentes polémiques aux Etats-Unis autour des monuments confédérés ou l’apparition de nouvelles formes de radicalisation illustrent qu’il n’est pas si simple de fonder une véritable culture de paix facilitant le vivre-ensemble.

En présence de :

  • Jo Berry, Fondatrice de « Building bridges for Peace »
  • Latifa Ibn Ziaten, Fondatrice de l’association Imad-Ibn-Ziaten pour la jeunesse et pour la paix
  • Pierre-François Veil, Avocat, Président du Comité français pour Yad Vashem
  • Marwa Mansouri, Présidente de l’association Cultivons la Paix, Fondatrice et secrétaire générale de l’association Coexistence 

 

Débat 13 | Innovation et technologie : nouvelles armes ou nouvelles menaces ?

Le développement spectaculaire de nouvelles technologies, notamment dans les domaines de l’information et de la communication, a un impact majeur dans l’environnement militaire et sécuritaire. Ces nouvelles technologies, qui permettent de se battre à distance sur de nouveaux fronts, comme internet, et avec de nouveaux moyens (drones, robots, etc.) sont en train de redéfinir les conflits modernes.

En présence de :

  • Vice-amiral Arnaud Coustillière, Directeur général des systèmes d'information et de communication du ministère des Armées
  • Général Jean-Paul Paloméros, ancien chef d'état-major de l'armée de l'air française et commandant allié Transformation au sein de l'OTAN
  • Deborah L. Wheeler, Professeur Associée de Sciences Politiques, United States Naval Academy 

 

Débat 14 | Le changement climatique : la guerre de demain ?

Partout dans le monde, les effets du changement climatique commencent à avoir un impact concret et réel sur les populations. Montée des eaux, déplacement des populations, raréfaction des ressources, catastrophes naturelles : autant d’événements majeurs qui laissent à penser que le changement climatique sera peut-être la nouvelle guerre de demain.

En présence de :

  • Shanker Satyanath, Professeur en sciences politiques, New York University
  • Valéry Laramée de Tannenberg, Rédacteur en chef du Journal de l’Environnement, auteur de « Le réchauffement climatique, menace pour la démocratie ? » 

 

Débat 15 | Ukraine, un exemple de « conflit hybride » ?

Les conflits hybrides sont des conflits d’un genre nouveau impliquant tous types d’acteurs étatiques ou non-étatiques, troublant ainsi la distinction classique entre militaires et civils. Ils sont aussi définis par l’usage de moyens de combat conventionnels et non-conventionnels et par le fait qu’ils ne sont pas limités à un champ de bataille ou même à un territoire physique spécifique. Le conflit qui se déroule depuis 2014 dans le Donbass, la partie Est de l’Ukraine, constitue-t-il un exemple particulièrement pertinent de « conflit hybride » ?

En présence de :

  • Antoine Arjakovsky, Directeur de recherche au Collège des Bernardins
  • Konstantin Von Eggert, Journaliste et politologue, Rédacteur de Dodj TV

 

Débat 16 | Yémen, la guerre à huis clos ?

La guerre civile qui fait rage au Yémen depuis 2015 n’apparaît que rarement dans l’actualité internationale. La Guerre au Yémen est-elle un exemple de guerre à huis clos, représentative du rôle déterminant de l’information dans notre perception des conflits et dans la capacité de la communauté internationale à se mobiliser ?

En présence de :

  • Laurent Bonnefoy, Politologue spécialiste de la péninsule arabique, chargé de recherche au CNRD, auteur de « Le Yémen : de l’Arabie heureuse à la guerre »
  • Bernardino Leon, Directeur de l’Ecole diplomatique émiratie

 

Débat 17 | Péninsule coréenne : un grand pas vers la réconciliation ?

En guerre froide depuis bientôt 65 ans, les deux Corées amorcent depuis plusieurs mois un dégel soudain de leurs relations. Les Etats-Unis et la Chine changent de ton et acceptent de rencontrer le leader nord-coréen Kim Jong-Un. N’est-ce qu’un épisode d’apaisement de plus avant la reprise des tensions, ou une stratégie de la Corée du Nord pour mettre fin aux sanctions qui l’asphyxient et gagner du temps pour réaliser son ambition nucléaire ? Les deux Corées pourront-elles vraiment prendre leur destin en main sans être le jeu économique et géostratégique des grandes puissances qui l’entourent et amorcer un processus de paix durable ?

En présence de :

  • Myung-lim Park, Professeur à l’université de Yonsei et Directeur de la Librairie présidentielle Kim Dae-jung  (sous réserve de confirmation pour ce positionnement)
  • Jean-François Di Meglio, Président du Think Tank Asia Centre
  • Antoine Bondaz, Ph.D., Chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) et enseignant à Sciences Po

Débat 18 |Syrie : comment amorcer le processus de paix ?

Sept années après le déclenchement de la guerre en Syrie, la paix semble impossible à atteindre tant les positions des différents acteurs sur le terrain sont irréconciliables. Face à une multitude d’acteurs et de revendications, comment amorcer un processus de paix viable ?

Modérateur : Valérie Crova, Grand reporter pour France Culture et Radio France, Spécialiste du Moyen Orient

En présence de :

  • Ali Ferzat, Caricaturiste syrien, Prix Sakharov
  • Salam Kawakibi, Directeur adjoint de Arab Reform Initiative
  • Deborah Wheeler, Professeur Associée de Sciences Politiques, United States Naval Academy 

 

Débat 19 | Quelle réponse à la crise des réfugiés ?

En 2016, 22,5 millions de personnes étaient réfugiés dans le monde et 40,5 millions de personnes étaient déplacées au sein de leur propre pays. Face à l’ampleur de ces chiffres, la Communauté internationale peine à développer des réponses transversales et communes alors même qu’un cadre juridique existe.

En présence de :

  • Ralf Gruenert, Représentant du HCR pour la France et Monaco
  • Jean-Jacques Poumo Leumbe, Président de l'APADIME (Action pour la protection en Afrique des déplacés internes et Migrants Environnementaux)
  • Boštjan Videmšek, Journaliste et auteur, Reporter de guerre et correspondant étranger

 

Débat 20 | Droits des femmes : facteurs indispensables d’une paix durable

Le rôle positif des femmes dans l’émergence, la construction et la consolidation des démocraties et de l’Etat de droit n’est plus à démontrer. Reconnus au titre des Objectifs de Développement Durable, les droits de femmes sont identifiés par l’ONU comme facteurs indispensables d’une paix durable.

Modérateur : Frédérique Bedos, Fondatrice du projet Imagine

 

En présence de :

  • Celine Bardet, Experte internationale sur les questions de crimes internationaux, Co-fondatrice et Présidente de l’association « We are not weapons of War »
  • Nicole Ameline, Ancienne Ministre, Elue à la CEDAW
  • Lamia Haji Bachar, Militante des droits humains Yezidi, Prix Sakharov

 

Débat 21 | Le conflit israélo-palestinien, la paix impossible ?

Le conflit israélo-palestinien est probablement le conflit le plus médiatisé depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. Pour autant, l’origine même du conflit demeure floue pour la plupart d’entre nous tant les causes sont multiples : territoriales, religieuses ou encore accès aux ressources naturelles. 25 ans après l’espoir suscité par les Accords d’Oslo, les positions des parties au conflit semblent aujourd’hui de plus en plus éloignées.

En présence de :

  • Alain Dieckoff, Directeur de recherche au CNRS
  • Yossi Beilin, ancien négociateur israélien des accords d’Oslo, ex Ministre de la Justice d’Israël et député à la Knesset

 

Débat 22 | L’Europe de la Défense, enfin ?

Depuis le rejet par la France de la Communauté Européenne de Défense (CED) en 1954, l’Europe de la Défense, ou plutôt son absence, est devenue au fil du temps un symbole des limites de l’intégration européenne. Cependant, depuis quelques années, du fait des défis sécuritaires importants auxquels l’Europe doit faire face et de la déstabilisation de sa périphérie, l’Europe de la Défense a fait son grand retour dans l’agenda politique européen.

En présence de : Laurence Fischer, Triple Championne du monde de Karaté et fondatrice de Fight for Dignity

 

Débat 23 | Culture et sport : vecteurs de paix ? 

A l’occasion des Jeux Olympiques de PyeongChang (Corée du Sud) en Février 2018, la Corée du Nord a montré une autre image de ce pays en envoyant une délégation d’athlètes chez son voisin du Sud. Là où les diplomates les plus aguerris ont souvent échoué, les valeurs de l’Olympisme peuvent-elles parvenir à ramener à la table des négociations les Etats les plus fermés de la planète ?

En présence de :

  • André Dumoulin, Auteur de « La politique européenne de sécurité et de défense commune »
  • Nicole Gnesotto, Professeur au CNAM, titulaire de la chaire sur l’Union européenne
  • Etienne Bassot, Directeur du service de recherche du Parlement Européen
  • Guillaume Klossa, Ecrivain, directeur de l'Union européenne de Radiotélévision et fondateur du think tank EuropaNova
  • Jean-Pierre Maulny, Directeur adjoint de l'IRIS

Définir une nouvelle paix 

Le dictionnaire définit la paix comme étant « un état ou les pays ou nations ne sont pas en guerre ». Selon cette définition, la France, pour ne citer que ce pays, ne peut donc être considéré en guerre. Toutefois, la grande majorité de la classe politique française a décrété le pays « en guerre » au lendemain des attentats de janvier 2015 et novembre 2016. La paix ne doit plus être assimilée à un simple état de non-guerre entre deux nations mais doit désormais faire référence à un processus en perpétuelle évolution.

Introduction par Nicole Gnesotto, Professeur au CNAM, titulaire de la chaire sur l’Union européenne

En présence de : 

  • Wang Jisi, professeur à la School of International Studies et président de l’Institute of International and Strategic Studies, Peking University
  • Steve Killelea, Fondateur de « Institute for Economics and Peace »
  • Alain Lamassourre, Député européen français, Ancien Ministre
  • Setsuko Thurlow, Ambassadrice de l’ICAN, survivante de Hiroshima, Ambassadrice de la Paix à Hiroshima, Prix Nobel de la Paix

En présence de Monsieur Hervé Morin, Président de la Région Normandie, Ancien Ministre

 

Lancement du Prix Liberté 2019 et présentation du manuscrit de « Liberté j’écris ton nom » de Paul Eluard  

 

A l’initiative de la Région Normandie, le Prix Liberté a l’ambition d’élire, chaque année, une personnalité qui se sera engagée de façon exceptionnelle pour la Liberté. Dans le cadre d’un processus pédagogique inédit, le lauréat sera désigné par un panel de jeunes du monde entier.

 

La remise du premier Prix Liberté se déroulera autour du 6 juin 2019, à Caen, dans le cadre du 75ème anniversaire du Débarquement en Normandie et de la deuxième édition du Forum Normandie pour la Paix. 

  • Annonce du Prix Liberté
  • Mise en valeur du manuscrit original de "Liberté, j'écris ton nom" de Paul Eluard, présenté exceptionnellement en dehors de l'IMEC

20h : Debaduo & Marquito et Malo'

21h15 : Youssou NDour et la Super Etoile de Dakar

Inscription obligatoire

 

Billetterie Weezevent

Inscription

A l'affiche

Infos pratiques

Infos Forum mondial Normandie pour la paix

Abbaye-aux-Dames
Place Reine Mathilde
CAEN
02 31 15 81 28
https://www.normandie.fr/forum-mondial-normandie-pour-la-paix

Entrée visiteurs par la place Reine Mathilde, ou boulevard Clémenceau, face à la rue du Clos Beaumois

Parking limité
www.commentjyvais.fr

Partenaires

EDF, SNCF, Jeannette, Arkema, Saint James, THN, Yalacta, Morphosis, Suez, Biscuiterie de l'Abbaye, Crédit Mutuel Normandie, Anfry, Isigny-Sainte-Mère...

Contactez-nous

Événements

2018

2017

2015

2014